Rideau léger...


Et hop, on recommence doucement.
La chambre de Nino donne sur la rue, pour limiter les regards des curieux vers l'intérieur, il fallait des rideaux léger, qui n'empêche pas la lumière de rentrer.
Un bout de voile, quelques chutes de tissus et des rubans et voilà un rideau.
Maintenant que la fraîcheur s'installe, il va falloir s'occuper du vrai rideau, de celui que l'on ferme le soir en ce couchant...

Commentaires

  1. que c'est délicat
    juste ce qu'il faut
    de poésie dans une
    chambre d'enfant !

    RépondreSupprimer
  2. J'aime ! Simple, tellement frais, poétique.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire